Cours photo pour amateurs tous niveaux en Centre Var. Prises de vues (nombreuses sorties photo), post-production...

Témoignage : Gérard, un ancien qui repique en 2015 !

, par Frédéric Joncour

Sortie 2014 au sommet de la Sainte-Baume, Chapelle du Saint-Pilon
Frédéric : A l’automne 2014, j’ai organisé un stage photo se rapprochant de beaucoup, du contenu pédagogique du cours niveau II « Vers la pratique de l’art photographique ». Je vous propose ci-après, le témoignage de Gérard qui y avait participé...

Gérard : Je pratique la photographie en amateur et en autodidacte depuis plusieurs années et ce, avec plus ou moins de réussite. Au départ mon souhait était de ramener de beaux souvenirs de mes voyages à l’étranger, ce qui est toujours le cas ! Mais depuis, je suis devenu grand-père... Et je souhaite aussi réaliser des portraits « sympas » de mes petits enfants.

Le stage effectué à l’automne 2014 était pour moi une belle occasion de rencontrer un photographe professionnel. Mon but était de pouvoir réaliser à mon tour des photos plus « pro », en améliorant toutes les étapes de la réalisation d’un cliché.

Frédéric insiste beaucoup sur le temps que l’on doit consacrer à « décortiquer » un sujet, une scène, un paysage avant de porter l’appareil photo à l’œil. Il m’a appris à voir au delà du sujet, des choses avec lesquelles on peut aussi composer des images, comme la couleur, la géométrie, les contrastes, les fuyantes, la matière, etc. En d’autres mots, Frédéric m’a surtout appris à voir ce que je ne voyais pas avant (bien qu’il me reste encore des progrès à faire dans ce domaine) !

Le stage a été bénéfique pour moi, J’ai donc progressé sur l’observation des éléments figurants sur la photo, ainsi que sur l’observation de tout ce qui est en bordure du cadre. Sur un point de vue technique, j’ai appris à gérer ma photo en mode « manuel » et donc à être maître de mes choix. J’ai appris aussi à observer la lumière avec ses effets négatifs ou positifs sur l’image.

Depuis le stage, je ne déclenche plus « à la va vite », mais de façon plus réfléchie, afin d’essayer de faire des choix cohérents. Quand je le peux, je prends plus de temps pour analyser l’expo, l’ouverture, et le sens à donner à l’image elle-même.

J’ai décidé de continuer un an de plus, car j’ai attrapé « le virus » et j’ai encore envie d’améliorer mes connaissances techniques pour produire des photos « parlantes » pouvant me toucher et toucher les autres. Je souhaite encore me perfectionner sur la partie « post-production », afin de rehausser la qualité et l’impact de mes travaux ainsi qu’aborder la photographie noir et blanc que nous n’avons pas pu étudier faute de temps (le stage avait duré 3 mois).

@ bientôt peut-être :)

Gérard

P.-S.

Gérard Sintès : 58 ans, Docteur en pharmacie, gérant d’une société de grossiste répartiteur en pharmacie.